Le sexe de lingerie des histoires de sexe

le sexe de lingerie des histoires de sexe

Sexe fr extrait sexe gratuit

Il a écouté le récit de ma soirée, impressionné par mes aptitudes au dialogue. Dominants et dominés Auteur: Elle a toujours voulue travailler dans le porno.

En tout cas rentrer dans le milieu. Elle qui avait été bercée par les Emmanuelle, elle rêvait d'être elle. La première était qu'à son sens c'était la voie la plus facile pour accéder à une certaine célébrité, ce qu'elle recherchait à travers ça. Ses candidatures dans la télé-réalité n'ayant jamais abouti. La seconde c'est qu'elle recherchait un métier qui change, peu commun. Et enfin dernière raison non, négligeable, elle aimait le sexe et les beaux mâles.

Dans la zone rouge Auteur: Suite Chapitre 2 suite Après avoir pris notre petit-déj ma femme se prépare à se rendre au sanitaire et me dit en partant et sous forme de plaisanterie peut-être vais-je faire une rencontre moi aussi!!! Et moi de lui répondre je te le souhaite ma coquine!! Nos corps nus sont de nouveau en contact. Nous nous embrassons tendrement. Je suis allongé sur elle. Martine est, il faut le préciser, tout à fait bisexuelle et prend, de ce fait, autant de plaisir que moi à introduire sans mauvais jeu de mots!

Une jolie personne très ouverte dans nos ébats amoureux. Le fait, qu'elle est aussi voyeuse et exhibitionniste ajoute encore au caractère torride de nos rencontres et relations Ce soir-là, Martine et moi firent l'amour intensément en pensant déjà à ce que pourrait être notre excitante rencontre du lendemain A l'heure convenue, on frappa à la porte. Notre coquine de la veille entra et dit doucement: Comme convenu, elle portait bien le body que Martine lui avait offert Ses formes ainsi révélées, elle était particulièrement émoustillante et franchement désirable La blancheur de la dentelle contrastait avec son teint de méditerranéenne: Ses beaux seins lourds et voluptueux se dressaient fièrement ; en leur centre, les mamelons foncés étaient déjà tous érigés sur de larges aréoles brunes Un ventre parfaitement plat et, plus bas, une toison pubienne abondante et très sombre rappelait ses cheveux noirs de jais qui lui tombaient harmonieusement sur les épaules.

Un cul resplendissant mais parfaitement rond et bien ferme ; attirant comme une belle pomme à croquer: Elle portait à la cheville gauche une chaînette en or qui donnait à sa fine cheville un air absolument féminin.

Lentement, elle se retourna et nous exhiba, sous la fesse gauche, un petit tatouage représentant un cornet de crème glacée. Gardant ses petits mocassins vernis qui terminaient si gracieusement de splendides jambes visiblement très douces, elle fit quelques pas, arriva au lit, se coucha lascivement sur le dos et écarta largement ses cuisses déjà relevées pour nous révéler impudiquement son intimité: Elle dit alors calmement: Cette fille s'était offerte à nous au-delà de toutes espérances.

De plus, elle représentait un contraste saisissant avec Martine: Sans plus attendre, Martine se débarrassa de son peignoir de bain. Entièrement nue-t-elle aussi, elle s'approcha doucement de Léa et lui chuchota tendrement à l'oreille: J'ai très envie de toi car tu m'excites beaucoup: Elle fit d'abord glisser les fines bretelles sur ses épaules pour découvrir ses seins magnifiques.

Elle saisit ceux-ci délicatement, les caressa et les malaxa avec amour. Sans plus attendre, elle embrassa les deux magnifiques globes de chair, en emprisonna les pointes dressées entre ses lèvres brûlantes de désir et les suça si intensément qu'elle y laissa l'empreinte de ses dents. Lorsqu'elle se retira après de longues et intenses minutes, je pus les voir toute mouillés de salive ; cela commençait à devenir excitant!

Martine m'avait fait un signe discret qui signifiait "reste en dehors de cela pour le moment! Elle progressait rapidement et avait déjà atteint le bas - ventre de notre nouvelle amie, roulant le mince vêtement pour dévêtir Léa plus promptement et commença à la masturber furieusement. Laisse moi goûter à ton nectar de salope en chaleur Comme mu par un aimant, son visage s'approcha encore du sexe de Léa et vient s'y colle r de telle sorte que sa bouche put aspirer goulûment le petit clitoris quelle venait de dégager délicatement avec deux doigts.

Bientôt, je ne distinguai plus que la langue de Martine pénétrant profondément dans la fente trempée de Léa ; celle ci soufflait, gémissait et donnait à son bassin le rythme envoûtant de la possession Ce ne fut plus alors que de ravissants bruits de léchage et de suçon qu'interrompaient seulement les soupirs d'une exquise jouissance qui ne tarderait pas à éclater Martine s'activait sur le petit bouton rose de Léa qu'elle dévorait comme un enfant savoure une friandise.

Apparemment, celle-ci éprouvait beaucoup de plaisir aux caresses buccales de ma femme et ne manquait pas de le faire savoir: Martine ne se fit pas prier Sans arrêter un seul instant de lécher avec délice les entrecuisses de Léa, elle glissa un doigt entre les fesses de sa compagne D'une langue habile, elle humecta parfaitement ce passage serré et y présenta son majeur pour constater avec ravissement que Léa approchait d'elle-même son anus du doigt dressé Martine la pénétra sans ménagement et apprécia le fait que son petit trou se dilate tout naturellement au fur et à mesure qu'elle s'y enfonçait!

Très vite, tout le doigt de Martine qui disparu dans l'étroit canal Martine décida alors de prolonger ce délicieux supplice en essayant d'y introduire un deuxième doigt de nature à remplir davantage encore ce précieux endroit Oui Léa, bouffe - moi vite le minou " répondit - elle impatiente.

S'étant immédiatement renversées, les deux lubriques entamèrent alors un délirant Jambes entremêlées, saisissant à pleines mains les formes de leur égale, ces deux félines avaient le visage vissé au sexe de leur partenaire et les deux corps ne firent bientôt plus qu'un seul amas de chair mu par le plaisir.

Je distinguais des doigts qui, sortant d'une chatte pour rentrer aussitôt dans un cul, étaient immédiatement happés par des bouches gourmandes Le rythme de leurs ébats s'accélérait: Aucun tabou, elles changeaient tour à tour de position et ne reculaient devant aucune audace sexuelle Elles semblaient se procurer tellement de plaisir l'une à l'autre que j'aurais fini par me croire inutile si Martine n'avait soudainement pensé à souffler entre deux râles de satisfaction: Pour tout dire, j'aurais déjà joui plusieurs fois devant un spectacle si émouvant si je ne m'étais pas retenu Voilà déjà près d'une heure que ces deux chattes en chaleur se caressaient, se léchaient, se broutait le minou et se doigtaient le vagin et le cul sans retenue.

Je ne me fis pas prier plus longtemps et pus apprécier la tendre complicité qui m'unit à Martine: Espérant sans doute commencer par une traditionnelle fellation en bonne et due forme, Léa fut un peu surprise que Martine lui demande de rester couchée sur le ventre, de se rapprocher du bord du lit, de poser les pieds par terre pour se présenter ainsi, les fesses largement écartées, entièrement offerte à mes désirs Et de fait, j'arrivai aussitôt, le sexe fièrement dressé et entreprit de la sodomiser sans autre forme de procès.

Tandis que Martine tenait le derrière de Léa largement ouvert pour dégager son petit orifice froncé et faciliter mon introduction, je dirigeai d'une main habile mon sexe dur comme du béton entre les reins de Léa. Ainsi prise par derrière, elle ne tarda pas à laisser exploser sa joie en criant de plus belle: Celle - ci s'était baissée pour lécher la partie de mon sexe qui ne rentrait pas dans les fesses de Léa et en profita pour faire coulisser deux doigts dans son vagin tout en pressant ses seins de son autre main.

Léa était aux anges. De fait, Martine se déplaça alors pour offrir sa chatte gluante à la bouche avide de Léa ; celle - ci s'empressant d'y enfouir sa langue au plus profond! La suite fut plus excitante encore Mes va et vient dans l'arrière-train de Léa s'accélérant à une vitesse démentielle, j'arrivai assez rapidement au bout de mon plaisir: Aussitôt dit, aussitôt fait: Celle - ci happa littéralement ma queue pour se l'enfoncer au plus profond de la gorge alors que Martine essayait vainement de pouvoir avaler quelques gouttes de ma précieuse liqueur.

Ayant pris un peu de repos, ces deux femelles dépravées décidèrent de s'entendre de concert pour m'offrir un spectacle pour le moins réjouissant. Côte à côte sur le lit, elles se mirent à quatre pattes pour me présenter leur croupe généreusement offerte. Etant revenu à un état de turgescence tout à fait respectable, je pris un plaisir fou à les pénétrer successivement en levrette ; mon sexe passant de l'une à l'autre sans la moindre difficulté Adorable différence supplémentaire entre mes deux proies ; alors que je connaissais Martine comme large et spacieuse, le conduit vaginal de Léa était plutôt étroit et enserrait parfaitement mon sexe.

De plus, elle se servait diablement bien de ses muscles internes pour contracter divinement son tunnel d'amour. C'était vraiment magnifique de pouvoir ainsi labourer deux femmes si complices. Les deux compères riaient comme des folles alors que je les limais de plus belles. Léa eut alors l'idée de se "superposer " à Martine pour m'offrir deux sexes d'autant plus accueillants qu'ils étaient placés juste l'un au-dessus de l'autre Visage contre visage, seins contre seins et chatte contre chatte.

Ces deux splendides corps féminins m'étaient offerts et je pouvais me glisser dans l'un et l'autre avec le plus complet ravissement. Curieusement, elles eurent un violent orgasme en même temps Assez fatigués - mais jamais repus - nous pensions en rester là lorsque, visiblement insatiable, Léa souffla encore pleine de désir: Faites - moi encore des tas de choses très cochonnes Et puis, vous savez, vous pouvez me soumettre à tous vos caprices, je serai très obéissante Tu en veux encore, hein!

Bon, très bien, on va te faire grimper au plafond!


le sexe de lingerie des histoires de sexe

Tromperie révélatrice Je sortais avec mon copain depuis 9 mois quand il m'a présenté Paul, son meilleur ami. Nous sommes devenus rapidement très proches, à tel point que nous nous voyions parfois tous les deux, sans Jérôme. Après une soirée passée à discuter, à rire, on a dérapé. On a couché ensemble, et j'ai adoré.

Ce fut une nuit forte et intense, on a fait l'amour 3 fois. J'ai compris que mon mec ne me rendait pas heureuse, je l'ai quitté le lendemain. Aujourd'hui, je vis avec Paul, et je suis toujours aussi amoureuse. Charlotte, 24 ans, serveuse Amoureuse Mon déclic sexuel? Le jour où j'ai fait l'amour avec un mec dont j'étais vraiment amoureuse.

Le sexe avec des sentiments, c'est encore meilleur! Sabrina, 26 ans, libraire Rencontre sans lendemain Célibataire, alors que j'étais en pleine phase "chuis-trop-moche-personne-ne-veut-de-moi", j'ai couché avec un mec rencontré en boîte. C'était pas une flèche, c'est vrai, mais il était mannequin et super bien foutu.

J'ai pris mon pied, sans conséquence. Cette nuit a reboosté ma confiance en moi et ma bonne humeur pour les 6 mois suivants! Gaëlle, 33 ans, médecin Avec deux hommes Pour moi, les expériences sexuelles à plus de deux étaient réservées aux films pornos A l'époque, j'étais célibataire. Un de mes ex avec qui j'étais restée amie m'invite à boire un verre et me présente à un de ses copains, plutôt beau gosse.

Nous passons la soirée tous les 3, et comme on s'entend bien, je leur propose de finir la soirée à la maison. J'avoue ne pas avoir prémédité ce qui s'est passé ensuite mais j'en garde un très bon souvenir. Quelle nana n'a pas fantasmé d'avoir deux beaux mecs en même temps! Je n'ai pas réitéré l'expérience mais je la conseille Céline, 30 ans, esthéticienne. Un nouveau plaisir Quand j'ai rencontré mon ami actuel, j'avais été mariée pendant 8 ans.

J'avais toujours refusé la sodomie à mon ex-mari, je trouvais ça dégradant et puis surtout douloureux! Là, c'est venu naturellement, je me suis laissée aller en toute confiance et nous avons partagé ensemble un moment intense, un plaisir nouveau pour moi! Comment ai-je pu me priver pendant tant d'années? Sans doute que le partenaire joue un rôle important Je ne jouissais que pendant les préliminaires , quand on stimulait mon clitoris.

Et là, ça a été le déclic! En fait, je venais de découvrir mon point G. Ju stine, 28 ans, prof de maths Attendre pour prolonger le désir Pour notre 3e rencard, j'avais invité Guillaume à dîner chez moi, et je comptais bien poursuivre la soirée au lit. Sauf que quand j'ai commencé à le déshabiller, il m'a arrêtée: Pourtant, je trouvais qu'il se passait un truc entre nous, il me plaisait vraiment!

On a continué à se voir: J'avais envie de lui, c'était dingue. Et je sentais bien que lui aussi crevait de désir. C'était à la fois frustrant et super excitant. On a vécu une relation passionnée, très intense, à moitié platonique, super romantique. Au bout de 6 mois, on s'est séparés, pas uniquement à cause de son voeu de chasteté.

Mais je ne regrette pas notre histoire, elle m'a fait comprendre que faire monter le désir et repousser l'échéance peut être parfois aussi bon qu'un câlin. Depuis, j'essaye de ne pas me donner tout de suite, c'est encore meilleur quand on passe à l'acte. Camille, 28 ans, infirmière. Essayer un sex-toy Un site de ventes privées en ligne sur lequel j'achetais généralement mes sous-vêtements a organisé une vente pour une marque de sex-toys: Je n'avais jamais osé franchir le seuil d'un sex-shop, c'était l'occasion ou jamais d'acheter un vibro!

Depuis, nous vivons le parfait amour et nous prévoyons de nous installer ensemble. Anne, 25 ans, vendeuse La reconquête J'ai trompé mon mec avec un collègue. Depuis plusieurs mois, on ne faisait presque plus l'amour, je me sentais délaissée.

Alors quand Sylvain m'a fait des avances lors d'un séminaire, je n'ai pas résisté. Enfin j'avais l'impression d'être désirée! Mais c'était bien clair entre nous que ce n'était qu'une histoire d'une nuit. En rentrant chez moi, je culpabilisais tellement que j'ai tout avoué à mon fiancé.

Ça lui a fait un choc, il a beaucoup souffert, mais il a finalement décidé de ne pas me quitter. Cet accident l'a fait réagir, il a compris que rien n'était acquis entre nous et depuis, il fait tout pour séduire et me reconquérir. Bien sûr, je regrette mon infidélité, mais je suis consciente qu'elle a apporté un souffle nouveau à notre histoire.

Mylène, 31 ans, aide soignante. Dans un lieu public J'étais avec un mec qui adorait faire l'amour dans des endroits publics. L'ascenseur, le parking, la cabine d'essayage, la voiture Tous ces endroits l'excitaient. Moi, côté sexe, j'étais plutôt du genre conventionnelle: Alors quand il a commencé à me chauffer avant un dîner, dans la cage d'escalier de l'immeuble de nos amis, j'ai commencé par le repousser, comme je le faisais à chaque fois. Mais ce jour-là, il a tellement insisté que je me suis finalement laissée faire.

Côte à côte sur le lit, elles se mirent à quatre pattes pour me présenter leur croupe généreusement offerte. Etant revenu à un état de turgescence tout à fait respectable, je pris un plaisir fou à les pénétrer successivement en levrette ; mon sexe passant de l'une à l'autre sans la moindre difficulté Adorable différence supplémentaire entre mes deux proies ; alors que je connaissais Martine comme large et spacieuse, le conduit vaginal de Léa était plutôt étroit et enserrait parfaitement mon sexe.

De plus, elle se servait diablement bien de ses muscles internes pour contracter divinement son tunnel d'amour. C'était vraiment magnifique de pouvoir ainsi labourer deux femmes si complices. Les deux compères riaient comme des folles alors que je les limais de plus belles. Léa eut alors l'idée de se "superposer " à Martine pour m'offrir deux sexes d'autant plus accueillants qu'ils étaient placés juste l'un au-dessus de l'autre Visage contre visage, seins contre seins et chatte contre chatte.

Ces deux splendides corps féminins m'étaient offerts et je pouvais me glisser dans l'un et l'autre avec le plus complet ravissement. Curieusement, elles eurent un violent orgasme en même temps Assez fatigués - mais jamais repus - nous pensions en rester là lorsque, visiblement insatiable, Léa souffla encore pleine de désir: Faites - moi encore des tas de choses très cochonnes Et puis, vous savez, vous pouvez me soumettre à tous vos caprices, je serai très obéissante Tu en veux encore, hein!

Bon, très bien, on va te faire grimper au plafond! L'obligeant à s'agenouiller devant moi, elle lui introduisit mon sexe dans la bouche avec pour mission de lui faire retrouver toute sa vigueur dans les plus brefs délais Entravée de la sorte, Léa ne put se servir de ses mains pour m'amener au plaisir ; mais je dois avouer qu'elle y parvient tout de même très bien.

Visiblement très habituée à cet exercice, elle n'hésita pas, après s'être un peu attardée à mouiller tout le contour du gland avec le bout de sa langue, à remonter tout le long de mon membre excité. Après quoi, elle s'empara de mes couilles qu'elle goba comme de délicats oeufs de chair Lorsqu'elle poussa la tête pour tenter de se frayer un chemin vers mon anus qu'elle renifla d'abord voluptueusement, je ne savais déjà plus trop à quoi m'attendre Mais au moment où je sentis sa petite langue mouillée s'insinuer entre mes fesses, je ne me tins plus et lui dis en éjaculant de toutes mes forces sur la bouche et le menton: A l'inverse de tout à l'heure et alors que c'est Léa qui entrouvrit les lèvres pour pouvoir me boire, c'est Martine qui se précipita pour avaler goulûment mes longs jets de sperme Décontenancée, Léa sembla un peu frustrée mais se réjouit bien vite lorsque Martine lui retransmis l'exquis liquide qu'elle avait jalousement gardé en bouche Ce baiser passionné d'où dégoulinait mon foutre mélangé à leur salive était des plus émoustillant Et leur langue qui s'entrelaçait comme deux serpents me donnait envie de remettre cela au plutôt Martine grognait de plaisir.

Tenir ainsi Léa, totalement soumise et très docile, à sa merci, semblait la stimuler au plus haut point. Elle la détacha quelques instants mais ce ne fut que pour mieux la lier à nouveau ; aux barreaux du lit cette fois! Martine ouvrit un tiroir de la commode et en sortit un splendide god-ceinture d'un élégant latex rose qu'elle attacha aussitôt à sa taille. Entre-temps, elle avait aussi chaussé de fines chaussures de cuir à très haut talons.

Ses seins étaient maintenant emprisonnés dans un brillant soutien de Skaï aux bouts ouverts sur les mamelons. Et, à cette fin, Martine dispose de quelques ustensiles spécifiques à ce genre de pratiques dont elle comptait bien faire profiter Léa également.

Un peu dépassée par les événements et ne s'attendant peut - être pas à pareil traitement, elle supporta assez mal ce premier contact plutôt violent et se plaint d'avoir eu mal C'est alors qu'elle décida de pénétrer sans plus attendre Léa avec son volumineux engin Un coup dans le vagin, un coup dans l'anus Et Martine possédait Léa comme un homme eut put défoncer une faible femme sans défense.

Chevauchant sa victime à quatre pattes sur la moquette de la chambre, Martine palpait violemment les seins de Léa qu'elle malmenait avec un plaisir évident. Après avoir obligé Léa à lui baiser les pieds et les chaussures, à lui lécher le bout des seins à travers le Skaï de son soutien ouvert, Martine, au comble du plaisir, obligea même sa soumise à sucer le gros pénis artificiel avec lequel elle venait de l'enculer Suprême humiliation, la pauvre fille avait ainsi à recueillir au plus profond de la gorge le goût âcre de ses propres sécrétions Fort secouée, Léa subissait donc les assauts répétés de Martine entre ses jambes et l'exquise douleur de ses fessées qui lui rougissaient le postérieur.

Moi, de mon côté, je me disais que je ne tarderais pas à intervenir. Pour que le bonheur fut complet, Martine décida d'utiliser aussi un splendide chapelet de boules chinoises en inox. Reliées entre elles par un gros fil nylon, le jeu consiste à les introduire d'abord progressivement une à une dans l'orifice de son choix pour les égrainer ensuite le plus lentement possible au moment de les en ressortir Parfaitement jouissif, ce plaisant supplice peut déchaîner des irradiations de plaisir depuis le creux des reins jusqu'au milieu du dos Léa apprécia énormément ce traitement car, dilatant son anus pour faciliter le retrait des boules, elle cria de plaisir en mouillant comme une véritable fontaine Je dis alors que je devais uriner et que j'aurais bien aimé pouvoir le faire en arrosant notre ridicule esclave Léa fut aussitôt amenée à la salle de bain où nous l'étendîmes, les mains entravées, dans la baignoire.

Couchée sur le dos, les jambes largement écartées, nous lui avons bandé les yeux avec une serviette de bain pour que la surprise fût totale Alors que je parvins à diriger mon jet d'urine sur tout son corps et, surtout, volontairement sur son pubis , Martine eut l'extraordinaire chance de devoir elle aussi se soulager presque au même moment Sans la moindre pudeur, elle s'assit sur le visage de Léa et inonda celui-ci de sa chaude douche dorée.

Ne pouvant voir la scène, celle-ci comprit rapidement ce qui se passait et, à la limite de l'étouffement, fut bien vite contrainte d'ouvrir la bouche pour recueillir ce chaud et odoriférant liquide Elle eut d'abord une première répulsion qui lui donna l'impression qu'elle allait vomir, puis changea radicalement d'avis et se mit à boire avidement le chaud liquide Lorsque Martine eut vidé sa vessie et que les dernières gouttes jaillissaient de son entrejambes, Léa parvient à articuler: S'il te plaît, donne - moi ton sexe à lécher!

Après cela, nous avons alors procédé à la toilette de Léa ; en ce qui me concerne, je me suis chargé de lui savonner vigoureusement l'entre fesses que je venais de déguster ; ce qu'elle sembla apprécier tout particulièrement puisque recommença immédiatement à gémir d'aise.

Martine, de son côté, ne se lassait pas lui frotter les seins déjà tout gonflés de plaisir. Bien lavée, soigneusement séchée, Léa fut encore discrètement parfumée aux endroits "stratégiques ": Ainsi apprêtée, Léa fut ramenée dans la chambre où elle fut immédiatement contrainte à nous attendre et à nous attendre Attendre parce qu'elle ne pouvait rien faire d'autre ; se retrouvant complètement entravée, attachée sur une chaise avec les bras dans le dos et le string que Martine avait porté la veille en guise de bâillon dans la bouche Entendre parce que, pendant ce temps - là, devant nous rafraîchir-nous aussi, Martine et moi avions décidés de faire l'amour sous la douche Il faut dire que, d'où nous l'avions laissée, Léa ne pouvait absolument pas nous voir et que seuls nos cris, donc, lui parvenaient.

Nous imaginions aisément la frustration de cette chaude jeune femme, attachée de telle sorte qu'elle ne pouvait même pas se caresser en nous attendant. Et nous nous jubilions d'autant plus que Martine n'avait pas manqué de laisser à Léa deux petits accessoires pour l'aider à mieux supporter notre absence: Inutile de préciser qu'ainsi envahie, Léa ne restait que difficilement assise Après quelques moments de tendresse et d'intimité à deux, Martine et moi sommes revenus dans la chambre.

Nous y avons retrouvée Léa à nouveau trempée ; tant de désir que d'impatience Nous défîmes d'abord son bâillon ; ce qui lui permit de respirer un peu. Dans la position où elle se trouvait, le haut de sa poitrine perlait de sueur et de grosses gouttes avaient même coulé entre ses seins avant de dévaler son ventre pour inonder son nombril Emu par tant de grâce, je m'approchai d'elle et dardais ma langue pour prolonger ce sillon humide partant tout droit de son ombilic pour se perdre au plus profond de son ombreuse vallée Sans attendre, je noyais ma langue dans son intimité.

Elle ne put cacher sa satisfaction et nous annonça de sa voix la plus câline: Dès que Léa fut étendue, Martine vient la câliner amoureusement en s'attachant à lui caresser la chatte avec une infinie douceur. Avec une beaucoup de tendresse, elle recommença à lui lécher le sexe en insistant sur l'intérieur des grandes lèvres de Léa et, moi, j'embrassais notre conquête à pleine bouche ; avant de repasser son adorable goût de jeune femme à la mienne par d'autres baisers brûlants Nous avons donc reformé ce parfait triangle amoureux qui avait déjà si bien fonctionné Les heures passèrent et la nuit entière nous parut finalement bien trop courte pour explorer tout l'appétit et la disponibilité sexuelle dont Léa nous fit la preuve Il est vrai que nous avions rarement rencontré de jeune femme à la fois aussi expérimentée et aussi imaginative

..

Petit jeu sexuel J'étais mariée depuis 6 ans, et à l'époque, le sexe relevait plus du devoir conjugal que de l'étreinte passionnée. J'ai accepté, et ce fut un véritable feu d'artifices sensuel.

Tous mes autres sens étaient en éveil. Mon corps réagissait à la moindre caresse inattendue, du coup mon plaisir était décuplé. Ma vie de famille a pris le dessus sur ma vie de femme. Nos conversations étaient purement amicales au départ, puis elles sont naturellement devenues plus intimes. Je pouvais tout lui raconter. Après quelques semaines d'échanges, nous avons décidé de nous rencontrer. Finalement, cela a été tout le contraire.

Avec lui, je n'avais aucun complexe, je pouvais lui faire part de tous mes désirs, rien ne le choquait. Nicole, 40 ans, assistante sociale. Tromperie révélatrice Je sortais avec mon copain depuis 9 mois quand il m'a présenté Paul, son meilleur ami. Nous sommes devenus rapidement très proches, à tel point que nous nous voyions parfois tous les deux, sans Jérôme. Après une soirée passée à discuter, à rire, on a dérapé. On a couché ensemble, et j'ai adoré.

Ce fut une nuit forte et intense, on a fait l'amour 3 fois. J'ai compris que mon mec ne me rendait pas heureuse, je l'ai quitté le lendemain. Aujourd'hui, je vis avec Paul, et je suis toujours aussi amoureuse.

Charlotte, 24 ans, serveuse Amoureuse Mon déclic sexuel? Le jour où j'ai fait l'amour avec un mec dont j'étais vraiment amoureuse. Le sexe avec des sentiments, c'est encore meilleur! Sabrina, 26 ans, libraire Rencontre sans lendemain Célibataire, alors que j'étais en pleine phase "chuis-trop-moche-personne-ne-veut-de-moi", j'ai couché avec un mec rencontré en boîte.

C'était pas une flèche, c'est vrai, mais il était mannequin et super bien foutu. J'ai pris mon pied, sans conséquence. Cette nuit a reboosté ma confiance en moi et ma bonne humeur pour les 6 mois suivants! Gaëlle, 33 ans, médecin Avec deux hommes Pour moi, les expériences sexuelles à plus de deux étaient réservées aux films pornos A l'époque, j'étais célibataire.

Un de mes ex avec qui j'étais restée amie m'invite à boire un verre et me présente à un de ses copains, plutôt beau gosse. Nous passons la soirée tous les 3, et comme on s'entend bien, je leur propose de finir la soirée à la maison. J'avoue ne pas avoir prémédité ce qui s'est passé ensuite mais j'en garde un très bon souvenir.

Quelle nana n'a pas fantasmé d'avoir deux beaux mecs en même temps! Je n'ai pas réitéré l'expérience mais je la conseille Céline, 30 ans, esthéticienne. Un nouveau plaisir Quand j'ai rencontré mon ami actuel, j'avais été mariée pendant 8 ans.

J'avais toujours refusé la sodomie à mon ex-mari, je trouvais ça dégradant et puis surtout douloureux! Là, c'est venu naturellement, je me suis laissée aller en toute confiance et nous avons partagé ensemble un moment intense, un plaisir nouveau pour moi! Comment ai-je pu me priver pendant tant d'années?

Sans doute que le partenaire joue un rôle important Je ne jouissais que pendant les préliminaires , quand on stimulait mon clitoris. Et là, ça a été le déclic! En fait, je venais de découvrir mon point G. Ju stine, 28 ans, prof de maths Attendre pour prolonger le désir Pour notre 3e rencard, j'avais invité Guillaume à dîner chez moi, et je comptais bien poursuivre la soirée au lit. Sauf que quand j'ai commencé à le déshabiller, il m'a arrêtée: Pourtant, je trouvais qu'il se passait un truc entre nous, il me plaisait vraiment!

On a continué à se voir: J'avais envie de lui, c'était dingue. Et je sentais bien que lui aussi crevait de désir. C'était à la fois frustrant et super excitant. On a vécu une relation passionnée, très intense, à moitié platonique, super romantique. Au bout de 6 mois, on s'est séparés, pas uniquement à cause de son voeu de chasteté. Mais je ne regrette pas notre histoire, elle m'a fait comprendre que faire monter le désir et repousser l'échéance peut être parfois aussi bon qu'un câlin.

Depuis, j'essaye de ne pas me donner tout de suite, c'est encore meilleur quand on passe à l'acte. Camille, 28 ans, infirmière. Essayer un sex-toy Un site de ventes privées en ligne sur lequel j'achetais généralement mes sous-vêtements a organisé une vente pour une marque de sex-toys: Je n'avais jamais osé franchir le seuil d'un sex-shop, c'était l'occasion ou jamais d'acheter un vibro! Depuis, nous vivons le parfait amour et nous prévoyons de nous installer ensemble. Anne, 25 ans, vendeuse La reconquête J'ai trompé mon mec avec un collègue.

Depuis plusieurs mois, on ne faisait presque plus l'amour, je me sentais délaissée. Alors quand Sylvain m'a fait des avances lors d'un séminaire, je n'ai pas résisté.

Enfin j'avais l'impression d'être désirée! Mais c'était bien clair entre nous que ce n'était qu'une histoire d'une nuit. Suite Chapitre 2 suite Après avoir pris notre petit-déj ma femme se prépare à se rendre au sanitaire et me dit en partant et sous forme de plaisanterie peut-être vais-je faire une rencontre moi aussi!!! Et moi de lui répondre je te le souhaite ma coquine!! Nos corps nus sont de nouveau en contact.

Nous nous embrassons tendrement. Je suis allongé sur elle. Ensuite, je descends sur son ventre avant de finalement planter ma langue dans sa chatte. Elle recommence à gémir bruyamment. Sa chatte dégouline toujours. En enfonçant ma langue en elle, je récupère du sperme Histoires érotiques - Menu principal d'hds. Toutes les Petites Annonces. Webcams, Nanas en Direct: Rejoins des filles en direct. Elles sont chaudes, sexy et s'exhibent en live sur ton écran.

Clique pour voir la liste des connectées et discute avec la bombe sexuelle que tu as choisi.





Cap d agde sexe public sexe

  • 868
  • CIM SEXE ANIME SEXE
  • Nous y avons retrouvée Léa à nouveau trempée ; tant de désir que d'impatience
  • SEXE ENTRE POTE RENCONTRES SEX

Sex asiatique photos de sexe amateur


le sexe de lingerie des histoires de sexe